Mediatek Helio : décryptage de la gamme du fabricant Taïwanais

Fabrice

Après avoir fait le tour de la gamme Qualcomm dans un précedent article, nous allons aujourd’hui voir celle de Mediatek. Bien que le fabricant de puce Taïwanais concurrent de l’américain Qualcomm offre une gamme assez complète de processeurs, il n’arrive pas dépasser son concurrent dans les ventes. Malgré tout, les puces Mediatek Helio offrent de bonnes performances malgré un léger retard au niveau de la partie graphique. Son GPU Power VR  se veut moins performant que le Qualcomm Adreno. Allons découvrir la gamme complète du fabricant.

* cet article ne va traiter que des processeurs les plus récents.

Pour commencer, la gamme de processeurs Mediatek est séparé en trois groupes distincts : 

  • Entrée de gamme avec Mediatek Helio A.
  • Milieu de gamme avec Mediatek Helio P.
  • Haut de gamme avec Mediatek Helio X.

En juin 2019, Mediatek nous a présenté sa nouvelle puce Helio M70 première puce compatible 5G.

Gamme Mediatek Helio A

Mediatek Helio A22

Cette gamme ne comporte qu’un seul processeur; il s’agit du Mediatek Helio A22. Lancé en milieu d’année 2018, ce processeur gravé en 12nm, dispose d’un Quad Core ARM Cortex-A53 cadencé jusqu’à 2Ghz. En outre, la partie graphique est dévolue à un GPU IMG PowerVR GE8300. Nous pouvons le retrouver sur le Xiaomi Redmi 6A qui obtient un score de 55 277 points sur Antutu Benchmark. La puce peut accueillir des objectifs photo jusqu’à 21Mpx (en simple capteur) et 13Mpx en double objectif. Cette puce se trouve dans la même catégorie que le Qualcomm Snapdragon 450 avec des performances quasiment identiques.

Mediatek Helio

Gamme Mediatek Helio P

C’est la gamme la plus importante du fabricant Mediatek. On peut y retrouver les nouveaux processeurs Helio P35/P65/P70/P90. Cette gamme offre des performances de bon niveau avec une optimisation accrue de ses nouvelles puces.

Mediatek Helio P18 MT6755S

Apparu au premier trimestre 2018, le Mediatek Helio P18 est un processeur Octo-Core ARM Cortex-A53 gravé en 28nm. Par ailleurs, il est cadencé jusqu’à 2.0Ghz. Côté GPU, on retrouve un Mali-T860 MP2. Cette puce équipe le Nokia 5.1 est fait un score de 62 000 points sur Antutu Benchmark. Les performances sont assez minimes. Cette configuration permet d’avoir des objectifs photo jusqu’à 21Mpx. 

Mediatek Helio

Mediatek Helio P22 MT6762

Un peu plus puissant que l’Helio P18, le Mediatek Helio P22 a été lancé au deuxième trimestre 2018. Il est architecturé sur base de huit cœurs ARM Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2.0Ghz. La puce est gravée en 12nm. De plus, il est doté d’un GPU IMG PowerVR GE8320. Le Mediatek Helio P22 équipe de nombreux smartphones (Vivo Y91, Y81, Y83, Y93S, Meizu M8, Xiaomi Redmi 6). Sur ce dernier, il obtient un score de 75 978 points sur Antutu Benchmark. Cette plateforme permet d’accueillir des capteurs photo jusqu’à 13Mpx (double objectifs) et 21Mpx en simple objectif.

Mediatek Helio

Mediatek Helio P35 

Nouvel arrivant dans la gamme Helio P, le Mediatek Helio P35 est un processeur Octo-Core gravé en 12nm. Ses huit cœurs ARM Cortex-A53 sont cadencés jusqu’à 2.3Ghz. La partie graphique est équipée du même GPU que l’Helio P22. En outre, le Mediatek Helio P35 équipe le tout nouveau Xiaomi My Play qui obtient un score 86 352 points sur Antutu Benchmark. Au niveau des capteurs photo, il peut supporter jusqu’à 13Mpx (double capteurs) et 25Mpx simple objectif.

Mediatek Helio

Mediatek Helio P60 MT6771

Le Mediatek Helio P60 a été dévoilé au Mobile Word Congress 2018. Cette puce aux performances se rapprochant du Snapdragon 660 est équipée d’un Octo-Core. Il est composé : de quatre cœurs ARM Cortex-A73 et quatre cœurs ARM Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2.0Ghz. Au niveau du GPU, nous retrouvons un Mali-G72 MP3. Adoptant des performances très correctes, il obtient un score de 140 100 points sur Antutu Benchmark (testé avec l’Oppo F9). Cette plateforme peut accueillir des capteurs photos jusqu’à 32Mpx (simple caméra) et 24Mpx en double objectifs. Ce processeur a été largement démocratisé sur les smartphones Vivo et Oppo. Il passe le flambeau cette année au nouveau Helio P70.

Mediatek Helio

Mediatek Helio P65

Dernier arrivé de la gamme « P », l’Helio P65 va prendre en charge les capteurs photos d’une résolution de 48Mpx (comme le Sony IMX 586). Cette version allégée de l’Helio P90 est architecturée autour d’un Octo-Core : deux coeurs Cortex-A75 et six coeurs Cortex-A55 pour une fréquence maximale de 2Ghz. En ce qui concerne la partie graphique, elle est dévolue à un GPU ARM Mali-G52. Cette puce permet un affichage en Full HD+. Nous pouvons aussi noter la prise en charge plus poussée de l’IA. Les premiers smartphones équipés de ce processeur seront disponibles au cours de cet été.

Mediatek Helio P70 

Cette nouvelle puce lancée au quatrième trimestre 2018  vient remplacer la puce Mediatek Helio P60. Encore peu répandue, elle est basée sur un Octo-Core avec quatre cœurs ARM Cortex-A73 et quatre cœurs ARM Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2.1Ghz. Son GPU est un Mali-G72 MP3. Mediatek promet une meilleure prise en charge de l’IA. Par ailleurs, les performances augmentent de 35% par rapport à l’Helio P60 avec une consommation énergétique moindre. Le Mediatek Helio P70 équipe le Realme U1. Il obtient un score de 145 021 points sur Antutu Benchmark. Il faut reconnaître que la puce Mediatek fait jeu égal avec le Qualcomm Snapdragon 660.  

Mediatek Helio

Mediatek Helio P90

La puce la plus performante de la gamme Helio P va être officialisée prochainement. Mais on ne sait pas encore quel smartphone va être équipé de ce chipset. Le Mediatek Helio P90 est un processeur architecturé sur une base de huit cœurs composé

  • 2 cœurs haute performance ARM Cortex-A75 à 2.2Ghz
  • 6 cœurs économique favorisant l’autonomie ARM Cortex-A55 à 2.0Ghz

En ce qui concerne la partie graphique, le Mediatek Helio P90 adopte un GPU IMG PowerVR GM9446. Les premiers Test Antutu Benchmark, nous dévoilent un score de 162 861 points. Un résultat qui permet de concurrencer le nouveau Qualcomm Snapdragon 675. Une chose est sûre, le Mediatek Helio P90 sera le fer de lance du fabricant Taïwanais. Cette configuration permet d’installer des objectifs photo de 48Mpx (simple capteur) et 24Mpx (double objectifs). 

Mediatek Helio

Gamme Helio X 

En ce qui concerne le haut de gamme de Mediatek, il n’y a malheureusement pas de nouveauté. On doit se contenter du vieillissant Helio X30

Mediatek Helio X30 MT6799

Le Mediatek Helio X30 a été dévoilé en 2017. Il est basé sur Deca-Core gravé en 10nm, et, il est composé :

  • premier groupe de deux cœurs ARM Cortex-A73 cadencés à 2.5Ghz.
  • deuxième groupe de quatre cœurs ARM Cortex-A53 cadencés à 2.2Ghz.
  • dernier groupe de quatre cœurs ARM Cortex-A35 cadencés à 1.9Ghz.

Le GPU quant à lui est un IMG PowerVR GT7400 Plus. Sur le papier, cette puce est vraiment intéressante mais avec ces deux ans d’âge, il ne peut contrer qu’un Qualcomm Snapdragon 821. Le score Antutu Benchmark de l’Helio X30 est de 143 571 points, testé sur le Meizu Pro 7 ( le Snapdragon 821 affiche un score de 141 092 points). Tout est dit sur ce processeur, il est temps que Mediatek le renouvelle rapidement…

Mediatek Helio

Gamme Helio M

Cette nouvelle gamme est donc apparue au mois de juin 2019. Spécialement conçue pour la performance et la compatibilité 5G, elle veut venir taquiner Qualcomm qui propose le 5G avec son modem Snapdragon X55.

*la dénomination Helio M n’est pas encore actée par Mediatek. Il est fort probable qu’elle change de nom d’ici sa commercialisation.

Mediatek Helio M70

Première puce intégrant un modem 5G à part entière, elle dispose d’une nouvelle architecture gravée en 7nm. Son Octo-Core adopte un nouveau processeur ARM Cortex-A77 qui a été annoncé par ARM dernièrement. Il est associé à un GPU ARM Mali-G77.

Mediatek Helio M70

Au sujet du débit de la 5G, Mediatek annonce un débit maximal de 4.7Gbps en téléchargement. De plus, elle prend en charge des bandes inférieures à 6Ghz.

 

Pour conclure, on peut remarquer que les puces Mediatek marquent un temps de retard sur son concurrent américain Qualcomm. Cependant, l’apparition des nouveaux processeurs Helio P65 et M70 montre que Mediatek commence à sortir des puces qui peuvent contrer Qualcomm. Par ailleurs, le fabricant Taïwanais sera un élément important dans le déploiement de la 5G avec l’adoption de sa nouvelle technologie intégrant le modem dans le processeur.

 

 

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
FabricePlumplum Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Plumplum
Invité
Plumplum

Sympa ce petit article…
Un topo sur les puces Mediatek est bien trop rare sur les sites français.
Pour ce qui est de la série X, Mediatek a indiqué qu’elle n’était pas arrêtée.
Simplement, X30 s’est trop mal vendu et Mediatek ne peut pas se permettre de développer des puces avec un faible débouché tous les ans.
Dans la mesures où un modem 5g (Helio M70) est développé (avec probablement l’idée de le proposer à Apple), je pense qu’un Helio X intégrant ce modem fera son apparition en fin d’année