Test du Bluboo X9 : L’Outsider !

Julien
 

Bluboo-Logo-696x522Bluboo attire de plus en plus notre attention en nous proposant des smartphones avec une qualité de fabrication et une finition toujours en hausse. Sur le papier, les caractéristiques ne sont pas en reste et pourtant les tarifs pratiqués par la marque sont toujours accessibles. C’est encore le cas avec le Bluboo X9 vendu moins de 200 € avec un processeur 8 cœurs supportant la 4G française, un appareil photo de 13 millions de pixels et un capteur d’empreintes digitales. Alors est-ce vraiment une bonne affaire ?

 

Fiche technique du Bluboo X9 :

 Bluboo X9
OS :Androïd 5.1 Lollipop
Taille de l'écran :5 pouces
Type de l'écran :IPS LCD
Résolution de l'écran :Full HD (1920 x 1020 pixels)
Processeur :MediaTek MT6753 - 1.3 GHz Octa Core - 64 Bits - Cortex A53 28 nm
Puce graphique :Mali-T720
Mémoire :3 Go
Mémoire interne : 16 Go
Extensible par Micro SD :oui, jusqu'à 32 Go
Appareil photo : 13 millions de pixels
Appareil photo avant : 2 millions de pixels
Fonctions de l'appareil photo :HDR - Auto focus - Flash LED
Double SIM :oui
Réseau :Compatible 2G/3G/3G+/H+/4G jusqu'à 150 mbps
Fréquences :GSM:850/900/1800/1900 - WCDMA : 850/900/2100 - FDD-LTE:800/1800/2100/2600
WiFi :Oui, 802.11b/g/n
Bluetooth : oui, 4.0
NFC :non
Capteur d'empreintes digitales :oui
Gestes rapides :oui
Connectivité :GPS/A-GPS WiFI Bluetooth FM
Batterie :2520 mAh
Dimensions :145 x 71.5 x 7.9mm
Poids vérifié :176 g
Dans la boite :1 batterie, 1 chargeur, 1 câble USB
Prix :189,90 €

Tour d’horizon du téléphone :

 

rP1090429P1090430P1090432

Le Bluboo X9 est livré dans une petite boîte en carton à peine plus grande que le téléphone. Le packaging est sobre, en noir mat. Le smartphone est bien protégé par un cadre en mousse de bonne densité. En dessous se cache une protection d’écran (film plastique), un guide de démarrage rapide, un cable USB (micro USB) qui me parait de bonne facture et un chargeur un peu plus cheap et compatible avec nos prises de courant.

rP1090431

un dos réussi pour le Bluboo X9

Prenons le téléphone en main et on remarque de suite son poids. Donné pour 166g, il en affiche 175 sur ma petite balance de cuisine. Cela m’a surpris car j’utilise au quotidien un smartphone qui en pèse 30 de moins mais après 1 semaine d’utilisation je n’ai pas trouvé cela handicapant hormis peut-être pendant de longues communications téléphoniques où son poids associé à un cadre en métal lisse rendait le X9 glissant.

P1090412P1090420

Le Bluboo X9 offre un design vraiment agréable et il a sa propre personnalité. C’est un téléphone assez sobre mais qu’on reconnait de loin. Si sa face avant, toute en noir, n’a rien de particulier on remarque très vite son cadre métallique particulièrement bien fini et de très bonne qualité. Arrondi sur ces bords avec une finition mate, il présente un méplat en son centre en métal poli. La prise en main du téléphone est vraiment très agréable notamment due à ce cadre.

P1090416

Nous retrouvons sur la tranche droite les boutons power et volume + et -,

P1090413

en bas un trou pour le micro et plusieurs pour le haut-parleur,

P1090417

en haut une prise jack et une micro USB (pourquoi en haut… ?)

P1090418

et sur la tranche gauche…. Rien !

P1090419

La coque arrière est en plastique souple noir mat et amovible. Elle aussi me semble de bonne qualité. Le logo y est inscrit en lettres argentées qui participent à l’esthétique du téléphone. En haut au centre de cette coque se trouve une zone en surépaisseur dans laquelle on retrouve le capteur photo avec un flash LED et en dessous un capteur d’empreintes digitales. Le tout présente des contours couleur alu qui font leur petit effet.

La finition est vraiment au rendez-vous, tout est bien ajusté et rien ne vient blesser nos doigts.

L’écran :

 

rP1090425

 

Il s’agit d’un IPS LCD de 5 pouces en Full HD (1920 x 1080). Sa luminosité et ses angles de visions sont plutôt bons. Je n’ai pas eu de problèmes de visibilité à l’extérieur. Le réglage automatique de la luminosité ne m’a guère convaincu, on remarque à peine les variations. Je suis donc resté en manuel. En revanche j’ai beaucoup apprécié le niveau de luminosité minimum qui n’éclate pas les yeux. Très utile pour lire les articles de phonedroid dans le noir sans réveiller la personne qui dort paisiblement à vos côtés.

Les couleurs sont assez vives mais pas spécialement respectées. Certains verts tournent au fluo et les rouges sont un peu orangés. Mais dans l’ensemble il est agréable à regarder lors de visionnages de photos, vidéos et lorsqu’on joue à des jeux.

J’en profite pour parler de l’audio. Avec un casque ça va, en revanche le haut-parleur extérieur est assez moyen. Le son est assez fort mais dépourvu de basses, sans profondeur et les aigus un peu trop présents !

P1090426

En dessous de l’écran du Bluboo X9 nous trouvons 3 touches capacitives. La centrale est le « home » dont le rétro éclairage en forme de X est très sympa et ajoute une touche d’originalité bienvenue. Un appui long sur celui-ci ouvre le multitâche.

La touche droite est consacrée au retour et la gauche au menu. Par contre ces deux-là ne sont pas rétroéclairées, dommage mais ce n’est pas gênant à l’utilisation.

Dans l’ensemble le tactile est réactif et ne m’a posé aucun problème.

 

Androïd 5.1 Lollipop Stock, une valeur sûre :

 

Screenshot_2016-03-08-16-29-19

Aucune surprise de ce côté, tout répond au doigt et à l’œil, l’ensemble est fluide, bref du Androïd Stock. Mais pas que ! Bluboo a eu l’excellente idée d’incorporer dans le menu « Accessibilité » un onglet dédié aux gestes rapides. J’aime bien ces petits bonus.

X9_05

On peut par exemple réveiller le téléphone avec un double tap ou ouvrir diverses application en dessinant avec son doigt une lettre sur l’écran éteint. Il y a de multiples possibilités et la lettre « z » est personnalisable (pour ouvrir l’appli de son choix). Cela fonctionne très bien malgré un temps de réponse un peu long. Bien sûr tout cela n’est pas sans incidence sur l’autonomie.

Screenshot_2016-03-08-16-29-39Screenshot_2016-03-08-16-29-26Screenshot_2016-03-08-16-28-58Screenshot_2016-03-08-16-29-08

 

Petit point négatif, ces ajouts à Androïd sont en anglais dans le menu.

 

Au niveau des applications installées, tout va bien ! On retrouve le playstore et les applis habituelles, juste ce qu’il faut. Pas de parasites ni d’applications chinoises.

Je terminerai ce chapitre logiciel avec le capteur d’empreintes digitales. Situé au dos en haut au centre dans une zone proéminente, il est facile à trouver pour notre index mais c’est toujours difficile de bien positionner son doigt du 1er coup. Personnellement je les préfère en façade. Le capteur est très réactif et reconnait l’empreinte quasiment à tous les coups. Il permet également de réveiller le téléphone ce qui est bien pratique. En revanche je regrette qu’il ne possède pas plus de fonction, tels,  par exemple, le retour en arrière ou le défilement des photos entre autre.

 

Et les performances dans tout ça ?

Le Bluboo X9 intègre une puce Mediatek 64 bits MT6753 8 cœurs cadencés à 1,3 GHz associée à 3 Go de RAM. La puce graphique est une Mali T720. Voici ce que cela donne en termes de chiffres avec Antutu et Geekbench 3.

Screenshot_2016-03-06-18-02-55Screenshot_2016-03-08-16-48-12Screenshot_2016-03-08-16-56-45Screenshot_2016-03-08-16-55-37

Avec Antutu, le score est correct avec ce processeur tandis que Geekbench 3 est plus généreux en multi-core le positionnant entre le Samsung Galaxy Note 10.1 et le One Plus One. Le test en single-core le classe légèrement en dessous du Samsung Galaxy S4.

Mais à l’utilisation, qu’est-ce que cela donne ? Je dirai un téléphone très agréable à utiliser. Il reste fluide même si des applis continuent de tourner en fond. En revanche il devient moins réactif lorsque le Playstore télécharge des applications ou des mises à jour mais rien d’anormal. Je n’ai vraiment rien à reprocher à ce processeur qui m’a pleinement satisfait.

Screenshot_2016-03-11-17-49-55Screenshot_2016-03-11-17-50-07Screenshot_2016-03-11-17-22-04 Screenshot_2016-03-11-17-28-16

Je l’ai testé avec 2 jeux, « Snowboarding The Fourth Phase » et « Need For Speed No Limits ». Là aussi pas de soucis. Les jeux sont restés fluides, pas de ralentissements hormis peut-être des temps de chargement un peu plus longs qu’à l’accoutumée. Je n’ai pas non plus rencontré de problème de chauffe exagérée.

 

Communications, réseaux et GPS :

C’est ici que les choses se compliquent. Durant ma semaine de test, j’ai eu des soucis d’accroche des réseaux mobile et WiFi. Tout fonctionne normalement et d’un coup sans explication, plus de réseaux, mobile ou WiFi ou les 2. Pourtant certaines fois en haut de l’écran était bien indiqué le signal de la 3G ou de la 4G mais impossible d’envoyer ou de recevoir appels et sms ou de se connecter sur le net. Quand cela m’arrivait, j’étais obligé de retirer la batterie et la SIM et de les réinstaller pour retrouver un fonctionnement normal. Ces mésaventures se produisaient à la campagne où je vis (faible signal des réseaux mobile et domestique). En ville je n’ai pas rencontré ce problème. Renseignements pris, le Bluboo X9 en ma possession est issu d’une première série et l’accroche réseau semble rectifiée sur les séries suivantes (celles que nous avons dans notre boutique).

Au niveau des conversations, la voix de mon interlocuteur était nette, le son d’une qualité satisfaisante et lui m’entendait parfaitement.

Le GPS nous situe rapidement mais manque de précision. En voiture, lorsque 2 routes se trouvent côte à côte, le GPS avait tendance à s’emmêler les pinceaux mais j’ai toujours réussi à trouver mon chemin.

P1090422

Le Bluboo X9 est double SIM (une SIM et une micro SIM) et possède un 3ème logement pour une carte micro SD. Il faut tout de même retirer la coque et la batterie pour y accéder et installer / retirer les cartes n’est pas des plus aisé. Mais reconnaissons au X9 le gros avantage de ne pas avoir à choisir entre une 2ème SIM ou une SD !

Le téléphone est compatible avec toutes les bandes de fréquence françaises dont la B20 de la 4G (800 MHz).

 

Les appareils photos :

C’est là où je vais être le moins sympa. Je n’ai tout simplement pas été emballé. Je m’attendais à mieux avec un capteur de 13 millions de pixels même si on ne connait pas sa provenance.

La mise au point n’est pas des plus rapides mais acceptable. Les couleurs en mode « standard » sont respectées, le second plan manque de détails et présente même du flou. Le mode HDR améliore un peu ces derniers points en revanche les couleurs deviennent fades. On se retrouve avec des photos sans saveurs.

Mode Standard

Mode Standard

Mode HDR

Mode HDR

Mode Standard

Mode Standard

Mode HDR

Mode HDR

Mode Standard

Mode Standard

Mode HDR

Mode HDR

A l’intérieur, même constat avec l’apparition de bruit sur les photos prises en mode HDR.

Mode Standard

Mode Standard

Mode HDR

Mode HDR

Pour les selfies, le capteur est un 5 millions de pixels et le constat n’est pas terrible. La qualité est bonne, par contre la photo est gâchée par un voile violet…

IMG_20160312_120713

L’appli photo est simple à utiliser et propose tous les modes de prises de vue et de retouches photos que l’on retrouve sur tous les téléphones actuels.

 

L’autonomie :

 

rP1090421

 

Avec 2520 mAh, il ne faut pas s’attendre à des miracles. On tient tout de même une journée en utilisation normale (SMS, appels, un peu d’internet, un peu plus de réseaux sociaux, quelques photos et lectures de vidéos). Si en plus vous aimez jouer de temps à autres, pensez à prendre votre chargeur ou à vous trouver une seconde batterie !

Il ne faudra pas non plus compter sur une recharge rapide. Le chargeur faisant juste son travail avec un peu de paresse.

Je m’interroge sur le positionnement de la prise micro USB (en haut de l’appareil). Je n’ai vraiment pas trouvé cela pratique. Lorsque le téléphone est en charge, la position haute de cette prise et le câble assez court empêchent une utilisation confortable et c’est également gênant en voiture. La prise USB rentrait en contact avec mon pare-brise (celui-ci étant bien incliné).

 

Voici à présent une présentation du Bluboo X9 en vidéo :

 

 

Prix et disponibilité :

Le Bluboo X9 existe en noir avec deux couleurs de cadre, argent ou or, et bien évidemment disponible sur notre boutique au prix de 189,90 € à cette adresse : phonedroid.fr

En conclusion :

 

IMAG2002J’ai envie de dire que ce Bluboo X9 est pas mal du tout et pourrait être mon coup de cœur si la partie photo était de meilleure qualité. Au niveau des performances, il s’en sort très bien et pour mon utilisation il a parfaitement répondu à mes besoins. Il possède certes quelques défauts, comme une batterie un peu faible, de petits soucis de traduction, un haut-parleur extérieur moyen, certaines couleurs au niveau de l’écran qui ne sont pas fidèlement retranscrites (le vert et le rouge par exemple) mais rien de rédhibitoire. Je ne reviendrais pas sur les problèmes d’accroche réseaux que j’ai rencontrés, ceux-ci étant normalement résolus. Seul l’appareil photo pourrait vous décevoir si vous avez l’âme d’un photographe, par contre pour des photos du quotidien que l’on visionne sur le téléphone ou partage sur les réseaux sociaux, il sera suffisant.

Ce que j’ai apprécié :
  • Son design et sa finition
  • Ses performances à ce niveau de prix
  • Son écran lumineux
  • Androïd Lollipop Stock
  • Les gestes rapides
Ce que je n’ai pas apprécié :
  • L’appareil photo
  • L’autonomie
  • Le GPS pas assez précis
  • Le haut-parleur extérieur
  • (l’accroche réseau)

Les autres tests du blog phonedroid :

test du Infocus M560 : coup de coeur de phonedroid !

test du Meizu M3 Note : une valeur sûre !

test du UMI Touch : me fera-t-il aimer UMI ?

test du Xiaomi Mi5 32 Go : le flagship sans surprise !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de