Test du Xiaomi Redmi Note 3 : Des nouveautés intéressantes !

Quentin
 

Test du Xiaomi Redmi Note 3

XiaomiSeulement quelques petits mois après la sortie du Redmi Note 2, le Xiaomi Redmi Note 3 et son design en métal pointe déjà le bout de son châssis.

Proposé autour des 230 € chez PhoneDroid, voici nos impressions sur le nouveau smartphone du fabricant chinois le plus médiatisé.

 

 

Voici ses caractéristiques :
Modèle :Xiaomi Redmi Note 3 Standard
Processeur (CPU) :

Puce graphique (GPU) :
MediaTek Helio X10 8 cœurs 2 GHz 64 bits

PowerVR G6200 550 MHz (700 MHz pour la version Prime)
RAM :

ROM :
2 Go de RAM LPDDR3

16 Go de ROM (stockage)
Écran : 5,5 pouces Full HD 1080p IPS, 403 pixels par pouces
Batterie :4000 mAh
Système d'exploitation :MIUI 7 version Stable 7.0.7.0
Connectivités et capteurs :WiFi 2,4/5 GHz, Bluetooth 4.1, GPS/AGPS/GLONASS, Boussole, Émetteur infrarouge, capteur de luminosité et de proximité

Internet mobile : 4G (bandes 1/3/7/38/39/40/41)
Appareils photos :Arrière : 13 megapixels, 5 éléments, ouverture f/2.2, grand angle 78°, mode panorama, auto-focus ultra-rapide, vidéo 1080p, ralenti 120 fps

Frontale : 5 megapixels, ouverture f/2.0, fonction de reconnaissance de l'âge, vidéo 1080p
Dimensions (en mm) : Hauteur : 150mm
Largeur : 76mm
Épaisseur : 8,65mm
Poids : 164 grammes
Couleurs :Or, gris, gris foncé

 

Boîte, contenu, et design du téléphone :

boîte Xiaomi Redmi Note 3

 

La boîte ressemble aux boîtes d’iPhone (sauf au 6/6s), avec une photo du téléphone, mais ici dans toutes ses couleurs, avec le nom du téléphone en bas. Le « 3 » fait très pommé avec son encadrement.

Quand on ouvre la boîte, on trouve en premier le téléphone, avec un protège-écran spécial pour le transport, il n’est pas permanent. Après, on doit enlever un petit compartiment comme dans la boîte du Mi4c, ou se trouve le petit pico pour enlever la trappe SIM du téléphone et mettre sa carte SIM dedans, et quelques autres feuilles en chinois, inutile pour nous, donc. Au final, nous avons le câble USB et l’adaptateur secteur (version U.S.).

 

 

 

boite Xiaomi Redmi Note 3

 

 

 

 

A l’arrière de la boîte, nous avons les spécifications (en chinois), et les IMEI du téléphone.

 

 

 

 

 

IMG_20151209_134953

Le câble USB est d’excellente qualité, il n’y a pas de logo Xiaomi dessus mais un petit éclair, comme les câbles des MiPowerbanks. Il mesure 1,2 mètres.

On peut voir que c’est du Micro USB, bizarrement, ils n’ont pas mis d’USB Type-C, comme le Mi4c.

Il est un peu dur à connecter au téléphone par contre.

IMG_20151209_134937

 

IMG_20151209_135214

 

L’adaptateur secteur comme dit plus haut, et malheureusement avec des prises américaines.

Cependant, il vous sera livré (en tout cas chez PhoneDroid) avec un adaptateur secteur pour nos traditionnelles prises françaises.

IMG_20151209_135255

avant Xiaomi Redmi Note 3

Parlons maintenant du plus important, le téléphone…

Le Xiaomi Redmi Note 3 est grand, est surtout en métal ! C’est le premier téléphone Xiaomi qui dispose d’une coque entièrement en métal, ce métal a un touché froid et lisse, ce que j’aime.

Au haut, nous avons les capteurs de proximité et de luminosité, la caméra frontale de 8 megapixels, et l’haut parleur pour les appels.

Les boutons sont accessibles quand on le tient avec une main, mais pour le bouton multi-tâches, c’est un peu dur.

 

Le design ne manquera pas de rappeler le Meizu Pro 5 ou MX5, surtout l’arrière avec les deux petites zones en haut et en bas. Mais pas sur l’avant, heureusement.

Les touches tactiles sont comme d’habitudes : multi-tâches, Home, et retour. Sur certains téléphones, retour et multi-tâches (ou menu) sont inversés, ce qui est très perturbant.

Les bordures de l’écran sur les côtés droite et gauche de l’écran sont très fines (~1,5mm).

IMG_20151209_124700

 

 

À l’arrière du Xiaomi Redmi Note 3, nous avons la caméra arrière 13 megapixels, un flash double tons LED juste en dessous, et un capteur d’empreintes digitales très rapide.

En bas, le logo MI argenté, qui fait mini-miroir. Et un haut-parleur principal (pour la musique, vidéos, etc) qui est de bonne qualité d’ailleurs.

Nous retrouvons bien sûr les fameuses « bandes » inspirées du design de Meizu.

 

 

 

 

Menus, applications, et système d’exploitation :
Accueil de MIUI 7

MIUI : redéfinir Android

 

 

MIUI 7 ressemble à tous les autres appareils Xiaomi, sauf que là, il est basé sur Android 5.0.2 sur le Xiaomi Redmi Note 3, au lieu de 5.1.1 ou 4.4.4.

Nous n’avons pas de menu «Toutes les applications», à la manière d’iOS, ce qui est bien, comme ça, nous avons toutes les applications, même pré-installées sur notre « bureau ».

C’est très fluide, grâce au processeur MediaTek Helio X10, et toujours aussi beau.

 

 

 

 

Screenshot_2015-12-09-18-27-33

 

Nous pouvons, comme toujours encore une fois, la possibilité de changer de thème, soit en en téléchargeant sur le « Themes Store » de Xiaomi, ou d’en choisir un pré-chargé dans l’appareil, il y en a 5, qui pourront satisfaire vos envies.

«Pink Blush» ou «Rosé» conviendront sûrement à des femmes, et les 3 autres à des hommes. Personnellement, j’ai laissé celui par défaut, qui s’appelle «Default».

 

 

Benchmark AnTuTuParlons des benchmarks !

J’ai utilisé AnTuTu Benchmark 6 et Geekbench 3.3.2 pour ses benchmarks.

Le Redmi Note 3 a 50137 points sur AnTuTu. Il est entre le Lenovo K3 Note et le LeTV 1s.

Comparatif AnTuTu

Benchmark GeekbenchSur GeekBench, le Redmi Note 3 optient 780 points en single-core et 4556 points en multi-core.

En single-core, il est entre le Motorola Moto X, et le LG Nexus 5. En multi-core, il est largement au dessus du Samsung Galaxy S5.

Comparatif Geekbench single-core Comparatif Geekbench multi-core

 

Niveau performances, il se débrouille très bien !

 

Screenshot_2015-12-09-18-27-52

A l’heure où j’écris ces lignes, la ROM de Miui France n’est pas encore disponible. De ce fait, le smartphone a été testé en anglais.

De base, nous n’avons pas le Play Store sur le Redmi Note 3, il vous sera installé au préalable avant expédition chez PhoneDroid mais si vous achetiez l’appareil sur une autre boutique, faites attention à ce détail qui n’est pas anodin.

 

 

Screenshot_2015-12-09-18-27-00

 

Le Redmi Note 3, est, comme dit plus haut, sur MIUI, MIUI 7 Stable 7.0.7.0. Il n’y a pas eu de mise à jour OTA (à faire depuis le téléphone) pour l’instant.

Nous pouvons voir que j’ai la version Standard 2 Go de RAM/16 Go de ROM.

 

 

 

 

 

 

Écran, photo, vidéo, et audio :

écran Xiaomi Redmi Note 3 Commençons cette section par l’écran, Xiaomi a encore fait le choix d’équiper son nouvel appareil, le Redmi Note 3, d’une dalle LCD IPS Full HD 1080p, avec une densité de pixels de 403 pixels par pouce.

Les couleurs sont vives, fidèles, les pixels ne se voient pas du tout. Contrairement au Mi4c, quand l’écran est éteint, il est vraiment noir.

Le tactile fonctionne très bien.

Contrairement au Mi4c, il n’est pas possible d’activer la fonction «knock to unlock», c’est assez dommage, mais ça sera sûrement possible avec une mise à jour du système.

 

 

 

Photo prise avec le Xiaomi Redmi Note 3

Niveau appareil photo, c’est toujours un 13 megapixels à l’arrière, mais le fabricant est inconnu. À l’avant, c’est un 5 megapixels, fabricant toujours inconnu. L’appareil photo arrière dispose d’un auto-focus ultra-rapide (0,1 seconde). Il fait de très belle photo, pas floues, exemple avec ma plante habituelle. On peut voir les détails, c’est net, et contrairement au Mi4c, la couleur est plus fidèle à la réalité, ils l’ont amélioré ! Le mode HDR améliore comme sur tous les appareils la qualité des photos.

 

 

 

Arrière du Xiaomi Redmi Note 3Le Redmi Note 3, est, comme les derniers appareils de la marque, équipé d’un flash double tons, blanc et orange, pour améliorer la qualité photo en basse luminosité, et aussi pour avoir une meilleure lampe torche.

Niveau audio, la qualité est très bien, mais comme sur tous les appareils avec le son à l’arrière (surtout en bas), le haut parleur est très souvent étouffé, c’est dommage. Un haut parleur vers le port Micro USB aurait été mieux. En plus, il y a un tout petit picot pour surélever le téléphone, mais il est tout petit.

Pour le micro, on a comme tous les appareils récents, un double micro pour atténuer les bruits ambiants.

 

 

 

 

Réseau, connectivité, GPS :

Le Redmi Note 3 est équipé de la 4G (1800/2100/2600 MHz), et bien sûr de la 3G et de la 2G. Malheureusement, Xiaomi ne semble toujours pas disposé à ajouter la fréquence 800 MHz.

Il est aussi équipé d’un émetteur infrarouge pour par exemple télécommander sa TV avec Mi Remote présent sur l’appareil, ou encore une climatisation !

Le Wi-Fi, toujours en 2,4/5 GHz, est rapide comme tous les smartphones d’aujourd’hui. Le Bluetooth est une version 4.1, ce qui permet une meilleure autonomie du smartphone et du périphérique Bluetooth auquel il est connecté.

Contrairement au Mi4c et à la Mi Pad 2, il n’est pas équipé d’un port USB Type-C, mais d’un port Micro USB tout simple.

Pour les cartes SIM, il prend en charge 2 SIM, de format Micro, mais pas de carte SD, contrairement au Redmi Note, donc au moment de l’achat, réfléchissez si vous installerez beaucoup d’applications, beaucoup de photos, etc, ou peu.

Pour éjecter la trappe SIM, il faut un petit pic fourni, comme dans tous les appareils « unibodys », il suffit de le mettre dans le petit trou de la trappe, appuyer un peu, et tirer la trappe, ensuite, mettre ou retirer votre carte SIM, et remettre ça dans le bon sens (si ça bloque c’est l’autre sens, logique !).

Le GPS fonctionne très bien, mais un peu plus lent que celui du Mi4c, même en paramètre haute précision et rapide.

 

Autonomie :

Autonomie SmartphoneGrâce à sa batterie 4000 mAh, le Redmi Note 3 Xiaomi a une excellente autonomie !

Avec une charge complète, il dure 13 heures en utilisation normale (Facebook, Twitter, YouTube, un peu de jeux…).

Par contre le temps de charge s’avère un peu long en raison de l’importante capacité de la batterie.

 

 

Avant de conclure ce test, voici une vidéo de présentation du téléphone :

 

Conclusion :

Inutile de tourner autour du pot, le Xiaomi Redmi Note 3 risque très peu de vous décevoir. Le capteur d’empreintes digitales est très rapide et ne rate qu’une fois sur 5 environ, l’autonomie est plus que convenable, l’écran est magnifique, le téléphone est fluide, si ce n’est l’absence de port Micro SD et de la 4G 800 MHz, l’appareil fait un quasi sans faute.

 

Ce que j’ai aimé :

  • Les performances
  • L’écran
  • L’appareil photo
  • La nouvelle finition métal
  • La surcouche MIUI
  • Le capteur d’empreintes digitales
  • L’autonomie

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Pas de port Micro SD
  • Notifications de certaines applis qui ne s’affichent pas automatiquement
  • Pas de ROM française (à l’heure de ce test)
  • Pas de 4G 800 MHz

Vous pouvez retrouver le Xiaomi Redmi Note 3 sur notre boutique : Redmi Note 3 – PhoneDroid

 

Avez-vous acheté ce smartphone ? Ou allez-vous l’acheter ? Dîtes le nous en commentaire !

 

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] est un 8 megapixels de chez OmniVision. J’ai pris les photos du Xiaomi Redmi Note 3 pour mon test avec le Bluboo Xtouch. Les photos sont détaillés, et le focus est bien. Le mode HDR améliore […]

 
1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x