Test du Bluboo Maya : une bonne entrée en gamme

Test du Bluboo Maya : une bonne entrée en gamme
3.7 (74.55%) 11 votes

bluboo-logo-696x522Cela faisait un moment que j’avais le Bluboo Maya en ligne de mire. D’abord à cause de son design qui ne me laisse pas indifférent. Ensuite je me demandais ce que l’on pouvait attendre d’un smartphone vendu moins de 120 € TTC. La boutique PhoneDroid m’a aimablement prêté un exemplaire du Bluboo Maya et j’ai donc pu le tester pendant quelques jours. A présent, je vais vous dire en détail ce que je pense de ce smartphone entrée de gamme.

thumb_27695_default_big

Fiche technique du Bluboo Maya

 Bluboo Maya
OSAndroïd 6.0 Marshmallow
Taille de l'écran5,5 pouces
Type de l'écranJDI IPS
Résolution de l'écranHD 1280 x 720 p
ProcesseurMediaTek MT6580A - Quad Core - 1.3 GHz
Puce graphiqueMali-400
Mémoire2 Go
Mémoire interne16 Go
Extensible par Micro SDOui, jusqu'à 64 Go
Appareil photo13 mpx
Appareil photo avant8 mpx
Fonctions de l'appareil photoHDR - Autofocus - Flash LED
Double SIMOui
RéseauCompatible 2G/3G/3G+/H+
Fréquences2G: GSM 850/900/1800/1900MHz - 3G: WCDMA 850/2100MHz
WiFiOui, 2.4/5 GHz
BluetoothOui, 4.0
NFCNon
Capteur d'empreintes digitalesNon
Gestes rapides Oui
ConnectivitéGPS/A-GPS WiFI Bluetooth FM
Batterie2400 mAh mini / 3000 mAh maxi 4.35V
Dimensions153 x 77 x 8.3mm
Poids184 grammes
Dans la boîte1 batterie, 1 chargeur, 1 câble USB
Prix119,90 € TTC

Prise en main et design

img_20161118_144451

Le Bluboo Maya est livré dans une boîte des plus minimalistes. Composée de carton recyclé, elle abrite le smartphone, un chargeur et son câble, un mode d’emploi comprenant le français et une carte de garantie. Si tout cela parait bien léger, je tiens à préciser que le mobile est bien protégé dans de la mousse.

Bluboo Maya

Dès que l’on prend le Bluboo Maya en main, on apprécie d’emblée sa finesse, avec seulement 8,3mm. Son poids est correct avec 183 grammes sur ma balance. Nous sommes en face d’un beau téléphone avec un design soigné. La coque est en plastique avec des motifs rappelant les facettes d’un diamant. Ces derniers présentent de légères striures qui font l’illusion d’un relief et qui rendent le toucher agréable. Sur ce dos, nous retrouvons un appareil photo dans le coin supérieur gauche avec son flash LED.

Présentation du Bluboo Maya

img_20161118_144608

Les tranches du Bluboo Maya sont en aluminium de qualité moyenne. On peut noter, au niveau des antennes sur la tranche inférieure, un petit soucis d’ajustement qui accroche un peu la peau. Toujours en bas, nous retrouvons un port USB classique entouré de deux ouvertures tout en longueur. Celle de droite cache un haut-parleur tandis que l’autre n’est là que pour l’esthétique. En effet, le micro est derrière un autre petit trou.

img_20161118_144642

En haut vient se loger la prise casque et sur la droite les boutons volume et power.

img_20161118_144656

Enfin, la face avant est très simple. Nous avons tout d’abord l’écran entouré de bandes noires. En dessous prennent place trois touches capacitives qui ne sont malheureusement pas rétroéclairées. En haut, nous retrouvons un haut-parleur, un capteur photo et une Led de notification multi couleur. Les plus observateurs d’entre vous remarqueront l’absence de capteur de luminosité qui empêche tout réglage automatique pour l’écran.

Bluboo Maya

Précisons que la coque est démontable. Dessous on accède à la batterie qui est amovible et aux emplacements des cartes SIM et SD. Il faudra choisir entre la SD ou une deuxième SIM. De plus le Bluboo Maya est certifié IP63, Il est donc étanche aux poussières en petite quantité et aux éclaboussures. N’allez pas vous baigner avec car il ne le supporterai pas, mais il résistera à une utilisation sous la pluie ou à du café renversé !

Un écran sympathique, l’audio dans la moyenne

img_20161118_144709

Le Bluboo Maya est équipé d’un écran LCD JDI IPS HD 720p d’une diagonale de 5,5 pouces. Derrière cette dénomination barbare se cache en fait un bien joli écran. Alors oui les couleurs sont un peu froides, tirant vers les bleus/gris mais il est très lumineux. Il offre également de beaux contrastes. L’écran du Bluboo Maya est vraiment une belle réussite. Je ne déplorerai que deux choses. La première est l’absence de réglage automatique de la luminosité. En effet l’appareil ne dispose pas d’un tel capteur. La seconde concerne le tactile. Il est parfois un peu capricieux et il faut de temps en temps appuyer une seconde fois sur l’écran pour qu’il réagisse.

maya_9

En ce qui concerne l’audio, il ne faut pas s’attendre à une superbe qualité mais je dois avouer qu’il assez correct. Il manque bien sûr de basse mais le son est assez puissant. Pousser à l’extrême, il reste clair et audible et surtout dépourvu de grésillements.

Androïd 6.0 avec surcouche Bluboo

screenshot_20161114-200638screenshot_20161114-200647screenshot_20161114-200655

La surcouche Bluboo n’apporte guère de changements à Androïd 6.0 Marshmallow. On peut noter seulement que la forme des icônes des applications a été homogénéisée. D’ailleurs, contrairement aux concurrents chinois, le tiroir d’appli est toujours présent.

screenshot_20161114-200755screenshot_20161114-200718

Dans les paramètres, on est presque sur une version stock. On peut simplement constater l’apparition de gestes rapides : un double tap pour réveiller le mobile et le dessin d’une lettre pour allumer le téléphone sur l’appli de son choix. Il y a également un réglage concernant la LED de notification.

screenshot_20161114-200841screenshot_20161114-200849screenshot_20161114-200817

Parlons un peu de cette LED car elle correspond presque à mon idéal. Elle est très lumineuse et est multicolor. Dommage qu’on ne peut pas choisir les couleurs. Elle clignote en vert pour nous avertir de l’arrivée d’une notification et en rouge lorsque la batterie passe en dessous des 20%. En charge, elle garde la couleur rouge mais en fixe et devient bleue lorsque la batterie atteint 90%.

Autrement, rien de spécial à ajouter. Androïd, comme à son habitude, fonctionne à merveille. C’est simple, efficace et assez intuitif.

Performances du Bluboo Maya

Le Bluboo Maya est équipé d’un processeur Mediatek MT6580A, composé de 4 cœurs cadencés à 1,3 GHz. Nous retrouvons à ses côtés 2 Go de RAM associé à 16 Go de stockage interne. Cette mémoire peut être augmentée de 64 Go supplémentaires avec l’adoption d’une carte Micro SD. A présent, testons l’appareil avec Antutu et Geekbench 4.

screenshot_20161115-201459screenshot_20161115-210429

Le Bluboo Maya n’a jamais eu l’intention de rivaliser avec les cadors mais simplement d’offrir un bon compromis entre prix, design et agrément d’utilisation. Pour une utilisation basique, il reste assez fluide. Par contre dès qu’on s’attaque aux réseaux sociaux comportant photos et vidéos, les choses se gâtent un peu. On note alors des ralentissements et quelques freeze.

screenshot_20161114-200043

Avec les jeux vidéo, c’est un peu pareil. Bien que j’ai joué à Asphalt Xtreme et les ralentissements étaient acceptables et n’ont pas perturbé ma partie. Très honnêtement, pour un appareil vendu moins de 120 € chez PhoneDroid, je m’attendais à des performances vraiment médiocres. Avec le Bluboo Maya, ce n’est vraiment pas le cas et même si on reste assez loin d’un Xiaomi Mi5, il est agréable à utiliser.

Une autonomie en retrait

maya_20

Le Bluboo Maya intègre une batterie d’une capacité de 3000 mAh qui est interchangeable. Clairement, l’autonomie n’est pas son point fort. J’ai souvent eu du mal à finir la journée. Bien sûr, tout dépend de son utilisation. Dans mon cas, elle est constituée de GPS, de réseaux sociaux, consultation de mails, un peu de jeux, un peu de vidéos et quelques appels en prenant soin de nettoyer régulièrement le multi tâche.

En bref, quelle que soit son utilisation, veillez à sortir de chez vous avec la batterie pleine ou au pire avec votre chargeur dans la poche. Surtout que, et c’est normal, le Bluboo Maya ne dispose pas de la charge rapide et il faut compter presque 4 heures pour totalement le recharger. Sachez qu’avec ½ heure de charge vous obtiendrez 20% d’énergie et qu’après 1 heure vous arriverez à 34%.

Communication, réseaux et GPS

Du fait que ce Bluboo Maya soit équipé d’un processeur Mediatek MT6580A, il ne supporte pas la 4G et nous devrons nous contenter de la 3G. En dehors de cela, je n’ai jamais eu de soucis pour capter les réseaux mobiles et WiFi. Pendant les communications, les voix sont claires et parfaitement audible.

En mode GPS, le téléphone accroche assez rapidement les signaux des satellites mais manque légèrement de précision.

Photos : une assez bonne surprise

Malgré son prix, le mobile possède des capteurs photos de 13 mpx à l’arrière et 8 à l’avant. Nous sommes habitués à voir ce couple de lentilles sur des appareils de milieu voire haut de gamme. Alors que peut-on réellement attendre des photos prises avec le Bluboo Maya ?

Commençons par le capteur principal de 13 millions de pixels. J’ai été plutôt agréablement surpris. Certes, les photos manquent un peu de détails, les couleurs sont légèrement plus pâles mais le rendu final est tout à fait acceptable.

img_20161118_133717img_20161118_132308

img_20161118_133343img_20161118_133655

img_20161118_133636img_20161114_180056

img_20161114_130102img_20161118_144224

img_20161118_144301img_20161118_144850

Le capteur avant de 8 millions de pixels est un peu plus anecdotique. Les photos présentent un léger flou, beaucoup plus visible lorsqu’on effectue des selfies en intérieur.

img_20161118_133827img_20161118_144137

Présentation vidéo du Bluboo Maya

Prix et disponibilité

1466586048757761

Le Bluboo Maya est en vente à 119,90 € TTC frais de port inclus dans votre boutique phonedroid.fr

Mon avis sur le Bluboo Maya

thumb_27703_default_bigJ’étais au départ sceptique des performances que pouvait offrir un mobile vendu moins de 120 €. Mais intrigué par son design, j’ai tenu à le tester. Et je ne regrette pas ! Cela m’a permis de revoir mes préjugés à la hausse. Le Bluboo Maya offre un beau design, même si on peut constater de petits défauts de finition, un bon écran et un appareil photo principal plus que correct. Les performances, quant à elles, sont en adéquation avec le tarif. On regrettera seulement l’autonomie un peu juste et un capteur photo frontal en dessous de nos espérances. Le Bluboo Maya s’en sort donc très bien et s’avère finalement plus intéressant que certains milieux de gamme.

Ce que j’ai aimé

  • Le design et ses dimensions
  • L’écran et l’audio
  • La Led de notification
  • Le capteur photo de 13 mpx

Ce que j’ai moins aimé

  • L’autonomie
  • Le capteur photo frontal
  • Les touches capacitives non rétroéclairées
  • Absence de capteur de